Spécificités du relevé 3D et maquette BIM

La numérisation 3D permet de scanner un ouvrage ; en tant qu’économiste de la construction, ce procédé est essentiel.

Les scanners 3D peuvent être capables de créer un fichier numérique conforme à un ouvrage physique existant ; dès lors, il en ressort un nuage de points (appelé mesh).

Ce nuage de points forme alors une copie conforme de l’objet en question. On peut ainsi supprimer et/ou modifier l’objet autant que l’on veut, sans pour autant dégrader le nuage de points et le scan.

Du relevé 3D à la maquette BIM et au modèle 4D

Pour le domaine de la construction, ce scan en nuage de points et le relevé 3D sont essentiels.

Le modèle 3D est très utilisé dans la construction ; il permet de déterminer les dimensions (hauteur, largeur, profondeur).

Si l’on ajoute le temps, cela rajoute une dimension supplémentaire ; on parle alors de relevé 4D.

Pour les maîtres d’ouvrages, la numérisation 3D et 4D est très intéressante, autant que pour les entreprises du BTP, de la construction, d’architecture

En effet, le suivi de chantier peut être effectué grâce à la base de données d’avancement des travaux, évaluées grâce à la numérisation 3D et 4D. Le nuage de points va ainsi prendre le relais et pouvoir fournir un élément de comparaison avec la maquette BIM.

Entre réalité, relevé 3D et suivi en 4D

La maquette numérique BIM représente un ouvrage en fin de travaux, tel qui doit être ; tandis que le planning des travaux permet de suivre l’avancement et de respecter des délais justes en fonction des ressources utilisées (finances, moyens humains et matériels).

La capture de la réalité, grâce au 3D, permet une conversion et définit l’avancement réel du projet de construction / de réalisation.

Le 4D entre en jeu pour simuler une construction d’ouvrage en prenant en compte la cohérence, l’évaluation des risques, la faisabilité… avant même le début de la construction.

Ainsi, le suivi 4D permet de comparer le relevé 3D à la maquette BIM ; le nuage de points à la maquette BIM ; la réflexion à la réalisation.

Fermer le menu
ut felis luctus nec Nullam justo